Arch Linux ARM

Raspberry Pi – Installation Arch Linux ARM

Arch Linux est une distribution légère et rapide dont le concept est de rester la plus simple possible (philosophie KISS). Arch Linux a été conçue pour être le système d’exploitation parfait pour les utilisateurs avancés. Sa philosophie sans artifices ni outils de configuration est très proche de Slackware dans le sens où elle requiert un certain niveau de connaissances pour être installée, mais elle reste toutefois simple à maintenir.

La version Arch Linux ARM est dédiée à l’architecture ARM. Il s’agit d’un branchement effectué parce que la branche principale ne supportait que l’architecture x86 et AMD64.

Elle supporte des plateformes de très faible puissance de calcul en ARMv5 telles que le Pogoplug ou ARMv6 telle que le Raspberry Pi, mais également des plateformes avec des processeurs plus récents, ARMv7 de première génération ARM Cortex-A8 (BeagleBoard, Cubieboard), de seconde génération ARM Cortex-A9 (ODROID-X, PandaBoard, TrimeSlice) ou de dernière génération ARM Cortex-A7 ou ARM Cortex-A15 (Cubieboard2, Samsung Chromebook (Series 3), UDROID-X2…).

1 – Installation

Il est recommandé d’avoir une carte SD d’une capacité égale ou supérieure à 4GB. Dans les explications qui vont suivre, il vous sera parfois nécessaire d’adapter les commandes en fonction de votre environnement, notamment le nom de votre carte SD /dev/sdX. Il est important de réaliser ces opérations en tant que root et non via la commande sudo.

  • Identifiez votre carte SD :
  • Formatez votre carte SD :

    1. Tapez o pour supprimer toutes les partitions de votre carte SD :
    2. Tapez n, puis p (pour primary), puis 1 (pour 1ère partition sur la carte SD). Enfin tapez sur la touche Entrée pour accepter le premier secteur par défaut et tapez +100M pour définir le dernier secteur :
    3. Tapez t, puis c (pour une partition de type W95 FAT32 LBA) :
    4. Tapez n, puis p (pour primary), puis 2 (pour 2ème partition sur la carte SD). Enfin tapez sur la touche Entrée deux fois pour accepter le premier secteur par défaut et le dernier secteur par défaut :
    5. Tapez p pour lister toutes les partitions :
    6. Tapez w pour appliquer les changements et quitter l’utilitaire fdisk :
  • Créez et montez le système de fichiers FAT sur la première partition :
  • Créez et montez le système de fichiers ext4 sur la deuxième partition :
  • Téléchargez la dernière version de Arch Linux ARM et décompressez le système de fichiers dans le répertoire root :
  • Déplacez les fichiers du répertoire root/boot sur la première partition :
  • Démontez les deux partitions :

Vous disposez désormais d’une carte SD prête à l’emploi. Vous pouvez l’insérer dans votre Rpi (Raspberry Pi) et le démarrer.

Vous avez deux solutions pour vous connecter à votre Rpi, à savoir via SSH si vous connaissez l’IP de votre Rpi ou directement via la console si vous disposez d’un clavier et d’un écran connectés à votre Rpi. Quelque soit votre choix, il vous sera nécessaire de vous connecter avec l’utilisateur root (mot de passe par défaut root).

2 – Configuration de l’environnement

Il est tout d’abord nécessaire de configurer le système en spécifiant notamment la disposition de votre clavier, votre fuseau horaire ou encore le nom réseau de votre Rpi :

  • Si vous disposez d’un clavier AZERTY, il est nécessaire de modifier la disposition par défaut de votre système :

    Le clavier par défaut étant le clavier QWERTY, il faut taper « loqdkeys fr)pc » sur un clavier AZERTY pour écrire effectivement « loadkeys fr-pc »
  • Créez un lien symbolique /etc/localtime afin de choisir votre fuseau horaire :
  • Spécifiez le nom réseau de votre Rpi :

3 – Modification du mot de passe de l’administrateur système

L’une des premières choses à faire est bien évidemment de changer le mot de passe par défaut root. Pour cela, tapez la commande suivante et saisissez votre nouveau mot de passe :

4 – Ajout d’un nouvel utilisateur

Pour des raisons évidentes de sécurité, il est conseillé d’ajouter et d’utiliser un utilisateur avec des privilèges limités :

  • Créez le nouvel utilisateur mon_user :
  • Définissez un mot de passe pour l’utilisateur mon_user :

5 – Installation du paquet sudo

Pour permettre à l’utilisateur mon_user de disposer des commandes réservées à l’administrateur système (l’utilisateur root), il est nécessaire d’utiliser l’outil sudo :

  • Installez le paquet sudo :
  • Créez un groupe sudo et ajoutez l’utilisateur mon_user à ce groupe :
  • Editez le fichier /etc/sudoers en exécutant la commande suivante :
  • Localisez les lignes suivantes :
  • Décommentez la ligne suivante en vous plaçant sur le premier caractère « # » et tapez « r » pour le supprimer :
  • Sauvegardez et fermez le fichier /etc/sudoers en appuyant sur la touche « Echap » suivi de « :wq » et de la touche « Entrée ».

6 – Redémarrage du Rpi

Un redémarrage du Rpi finira de configurer votre système avec la commande reboot.

N’oubliez pas de vous connecter via l’utilisateur mon_user !


Raspberry Pi B+Arch Linux ARM
(ARMv6 Raspberry Pi)

Auteur
AuteurEdouard WATTECAMPS

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *